safari tanzanie

Préparer sa valise pour partir en Tanzanie

Safaris, randonnée ou pause balnéaire, les ressources de la Tanzanie sont multiples et satisferont un grand nombre de touristes avides de découvrir les charmes de cette destination. Toutefois, entre les pentes du Kilimandjaro, les rivages de Zanzibar et les réserves animalières, la préparation des bagages peut rapidement tourner au casse-tête, surtout lorsque l’on considère que les vols intérieurs du pays n’autorisent qu’un maximum de quinze kilos d’affaires conditionnées en sac souple.

Petit tour d’horizon des indispensables qui s’adapteront à chaque voyage Tanzanie

safari tanzanie

Les vêtements

  • Pour un trek en montagne

Il ne faut pas oublier la grande différence de température entre le départ en plaine et l’ascension du sommet : les effets à prévoir devront être modulables et évolutifs. Le début de l’excursion privilégiera le pantalon en toile et le t-shirt ou la chemise qui laisse la peau respirer durant l’effort sans trop réchauffer le corps. Au fil de la randonnée et du refroidissement de l’air, on rajoutera des sous-vêtements chauds en Thermolactyl (servant aussi de pyjama), un pull en polaire et une surveste en Goretex. Pour l’ensemble du périple, l’usage de chaussettes anti-frottements et de chaussures montantes imperméables évitera les inconforts de la marche.

  • Pour un safari

Les vêtements à adopter seront de tonalité claire pour ne pas attirer la chaleur, amples et fonctionnels. Un foulard (à humidifier à l’occasion) peut compléter la tenue en protégeant la nuque ainsi que la tête de la chaleur et de la poussière. Le chapeau demeure un basique indispensable pour qui veut éviter l’insolation.

La trousse de toilette
Il convient de se munir d’une bonne crème solaire, car la peau est soumise à rude épreuve. De même, l’anti-moustique reste un incontournable à doubler éventuellement d’un répulsif à vaporiser sur les vêtements. Les lingettes, pratiques et multifonctionnelles, seront d’une aide précieuse pour se rafraîchir ou faire une menue toilette lorsqu’on dispose de peu de temps ou de peu d’eau. Côté pharmacie, un collyre et un lubrifiant oculaire peuvent soulager des yeux malmenés par le soleil et la poussière. Pour toutes les petites douleurs, prévoir un antalgique et du paracétamol. Il est également opportun de se munir d’un anti-diarrhéique afin de prévenir les inconforts intestinaux liés à une alimentation mal tolérée. Pour éviter de multiplier les traitements, l’usage d’un antibiotique à large spectre de type Cipro permet de réduire la taille de sa trousse de toilette en voyage. Enfin, une pince à épiler ( pour enlever les échardes) ainsi qu’un désinfectant et quelques compresses viendront en temps utile soulager des maux dermatologiques bénins.

Le matériel
Les adeptes du trek emporteront duvet, bâtons télescopiques, et couverture de survie. Néanmoins, la lampe frontale en leur est pas réservée: en safari, il convient également de prévoir un éclairage d’appoint pour les petits déplacements nocturnes. Si la visite d’une réserve animalière est au programme, on ne saurait que trop conseiller d’emporter jumelles et appareil photo avec un objectif de qualité. Ce dernier peut se [http://www.objectif-location.fr/ louer] en France avant le départ. Dans tous les cas, penser aux sacs plastiques congélation pour protéger le matériel de la poussière et de l’humidité. Vos yeux vous remercieront également d’avoir investi dans une bonne paire de lunettes de soleil…

Une fois rempli de tous ces accessoires, le sac semble complet, mais il ne le sera réellement que lorsqu’un petit maillot de bain y aura été déposé afin de profiter des piscines des lodges ou bien d’une petite excursion jusqu’aux plages de Zanzibar